EN VANOISE 2015

Présentation du parc national de la Vanoise

La Haute Maurienne Vanoise est au cœur des paysages grandioses du Parc national de la Vanoise, un espace naturel exceptionnel et un lieu emblématique de la protection de la montagne depuis sa création.
Le Parc national de la Vanoise est le premier parc national français créé en 1963 pour sauvegarder la flore et la faune d'une grande diversité ; et tout particulièrement sauver le bouquetin alors en voie d'extinction.
Avec plus de 107 sommets à plus de 3000 mètres d'altitude, une centaine de lacs d'altitude, des cols légendaires dont le col de l'Iseran, le plus haut col routier d'Europe, une vingtaine de glaciers, une quarantaine de refuges, 600 km de sentiers, le Parc national de la Vanoise regorge de surprises et de sites.
En vous baladant dans sa partie centrale, vous aurez très certainement la chance de croiser ou d'apercevoir des marmottes, des bouquetins et des chamois.
Avec 14 km de frontière commune avec le Parc national italien du Grand Paradis, ils forment à eux deux le plus vaste espace protégé d'Europe. Ce sont 1250 km² d'une nature exceptionnelle et préservée qui vous attendent.

Un peu d'histoire

En 1943, le docteur Couturier milite pour un "parc national à bouquetins" en Vanoise, et à partir de 1955, Gilbert André pour un grand parc culturel des Alpes. Le Club Alpin Française propose un parc de 13 000 hectares, axé sur la protection et le tourisme. La synthèse de ces idées aboutit, en 1960, à la loi de création des parcs nationaux.
Le Parc national de la Vanoise est né et c'est donc le premier parc national créé en France (1963).
En 1969, un site est convoité pour un projet de station de ski. Après un long débat et une mobilisation importante des Français, le Président de la République, M. Pompidou, tranche en faveur du maintien de l'intégrité du parc.

 

LES MASSIFS DE LA VANOISE ET SES VALLÉES

 

TARENTAISE

La Grande Casse : 3855 m, plus grand sommet, à côté de Pralognan la Vanoise.

Le Grand Bec : 3403 m, à côté de Champany.

 

HAUTE – TARENTAISE

Mont Pourri : 3779 m, deuxième sommet, à côté des Arcs.

La Grande Motte : 3656 m, troisième sommet, glacier de Tignes.

Dôme des Platières : 3473 m, à côté de Peisey.

Pointe de la Sana : 3436 m.

Mont Turia : 3650 m, à côté des Arcs.

 

MAURIENNE

Dent Parrachée : 3654 m, quatrième sommet, à côté de Termignon.

Dôme de l’Arpont : 3611 m, cinquième sommet, entre Maurienne et Tarentaise.

Grand Roc Noir : 3583 m, à côté de bessans.

Aiguille de Péclet : 3561m, à côté de modane.